La réunion s’est déroulée au Mélilot. Adeline a assuré le fil conducteur et Sophie a assuré la fonction de facilitatrice aidée de Christine. Des panneaux posés sur les murs donnent les impulsions pour la réunion.

Etaient présents : Dominique, Jérôme, Jean, Frantz, Bernard, Laurence, Michel, Hervé, Laurie, Caroline B, Ségolène, Elodie, Sylvain, Aude, Rika, Adeline A, Claire, Caroline de la B, Elise, Alexandre, Damien, Sandrine, Christophe, Eric, Rose-Marie, Henri, Pascale, Vincent, Nicolas, Victor, Adeline M, Sophie, Roland

Point sur la vision du projet qui découle d’un mandala holistique du fonds de dotation

Situation

Le terrain est divisé en trois entités : l’école et les ateliers, les communs (parc avec les arbres), les logements.

L’école serait délimitée par une barrière, il y aurait un lieu dépose-minute, les bâtiments sont aux normes, simples, chaleureux, beaux. On pourrait y organiser des chantiers participatifs. On imagine des résidences d’artistes dans les locaux de l’école pendant l’été.

Les logements seraient modulables, simples, beaux, colorés.

Dans l’espace commun on respecte les arbres remarquables, on laisse les arbres au bord de l’Adourette. On imagine des jardins pédagogiques au bord de l’Adourette ouverts aux autres enfants. On imagine des jeux d’eau, fontaine, un parcours de l’eau avec la pluie recueillie sur les toits des bâtiments. Il y a un jardin nourricier, un espace public qui borde le jardin, un chemin pour la fête des lanternes. Il y aura un accueil différent des petits animaux et grands animaux. Un espace vierge.

Les valeurs

Au centre sont les valeurs, puis dans le deuxième cercle les principes et attitudes, puis la mise en œuvre dans le troisième.

Joie, paix, lien avec la terre, écologie, échelle humaine, économie de moyen, unité du lieu, conscience et responsabilité par rapport au bien commun, accueil, transmission et rencontres, honorer le lieu (juste comme on regarde toujours la montagne même si elle est toujours là)

Le fond de dotation permet aussi d’aller plus loin pour plus d’humanité dans l’avenir. Cela veut dire que le fond de dotation s’implique dans Serbois, mais il pourra aussi s’impliquer dans d’autres projets.

Quelques pistes
  • Economie de moyen signifie qu’on fait avec ce qu’on est et ce qu’on a.
  • Equilibrer bien commun et individuel.
  • C’est évolutif parce que c’est vivant.
  • La copropiété : le parc, écoquartier, parkings, arbres et jardins, verger, pas de salle commune pour l’instant.
  • Le fond de de dotation gère l’école et les ateliers, il est propriétaire. Les ateliers sont en lien avec l’école.
  • Les ateliers : artisans, restaurateur (qui fait aussi les repas des grands de l’école).
  • Il y a 2 propriétaires et 3 espaces.
  • Les deux propriétaires sont le fond de dotation et Philterus.
  • Les trois espaces sont 1 l’école + ateliers, 2 le quartier et 3 le parc et jardin.
  • Nous serons donc propriétaires d’actions.
  • On paie un loyer mais on touche des dividendes.
  • Il y aura 10 logements, dont 4 personnes âgées, des personnes à mobilités réduites,
  • On est parti sur des logements collectifs R2 maximum (rdc + 2 étages)
  • L’école serait le premier chantier, et l’éco quartier le deuxième.

Mandala du 24 novembre

La séance à commencé par un moment de détente. Fermer les yeux, partir en voyage, devenir arbre, puis oiseau, survoler le terrain Serbois tel qu’il est, tel qu’il sera dans 10 ans, en 2030, observer tout ce qu’il nous est venu.

Une fois les yeux ouverts les facilitatrices nous ont donné un paquet de post-it chacun .e et nous avons écrit dessus ce que nous avont vu lors de notre « voyage » à raison d’une seule idée par post-it,

Nous sommes tous passés devant le tableau les uns après les autres et avons lu nos post it qui étaient ensuite posés sur le mandala par les facilitatrices.

L’étape suivante consistera lors d’une prochaine réunion à voir si quelque chose gêne quelqu’un dans tout ce qui a été émis. Les post-it gênants seront alors modifiés ou écartés.

Nous avons ensuite évalué notre séance de travail en suivant le tableau (voir photo).

Beaucoup de participant.e.s étaient très satisfaits, il y a eu des applaudissements nourris pour le travail de Sophie et de l’équipe et pour notre travail à toutes et tous.

Un framadate sera envoyé aux participant.e.s pour choisir la date de la prochaine réunion.