La réunion du 8 mars se déroule à Serbois, elle a été précédée d’un apéro avec bulles pour fêter l’achat du site, puis d’un repas partagé. Nous sommes 30 adultes et pas mal d’enfants.

Après la visite guidée sur le terrain par Adeline, la réunion démarre.

Sophie assure la facilitation avec Kris, Roland fait le CR (rédaction revue et complétée par Sophie S.).

Etaient présent.e.s : Adeline Martin, Clotilde Dameron, Serge Faiçal , Pascale Revol, Aude Nowé, Sylvain Fischer, Anne Séris, Rica Von der Belvens , Michèle Pouillil, Elise Cohendet, Dominique Blaque, Sarah Bareau, Sandrine Bares, Diana Decamps, Clélie Parriche, Céline Giroux, David Giroux, Alexandre Amiot, Laurie Bayol, Jean Porret, Louisa Bichon, Bernard Puiseux, Frantz Back, Sophie Souverville, Rose-Marie Subra, Victor Hebert de Beauvoir, Nadine Mols, Sophie Durandeau, Chris Sans, Roland Gérard.

Le point de la situation :

La SAS Philetairus a signé l’achat de Serbois le 28 février et va réaliser les travaux hors d’eau et hors d’air. Maintenant l’argent doit être réuni pour financer rénovation et construction neuves, soit à réunir 1,8 millions d’euros avant septembre 20. Pour faire les travaux en tout il faut 4 millions, mais pour avoir les prêts nécessaires il faut mettre 1,8 millions sur la table. La SAS est une société qui a des actions à vendre. La SAS va déposer le permis de construire à la fin du mois de mars. Philetairus va s’occuper de l’école qui fait environ 1000 m2 (soit 400 m2 de rénovation et 500 en neuf).

Il y aura un bail emphytéotique passé entre Philetairus et le fond de dotation qui est garant de l’esprit du projet et de sa pérennité. Le fond de dotation s’occupe de la récolte de dons.

Philetairus est une société classique qui pourrait être transformée en société coopérative.

La troisième structure c’est l’association qui prendra en charge l’animation du lieu, elle reste à créer.

Il y a désormais réunion de commissions tous les vendredis soir à 20h30 au Mélilot, sauf le deuxième vendredi de chaque mois où c’est une réunion plénière qui a lieu à Serbois à 20h30 aussi.

En septembre 2021 aura lieu la rentrée scolaire à Serbois.

Après le dépôt de permis de fin mars, il y aura 6 mois pour la consultation des entreprises. En septembre on doit avoir le dossier de financement avec l’identité des actionnaires, les prix des entreprises…

Il faut l’équipe de base avant les vacances d’été pour transformer la société phileterus.

C’est assez long pour obtenir un permis de construire pour un établissement recevant du public (ERP) 9 mois. Pour les habitats de l’écoquartier c’est seulement 2 mois, le permis sera déposé en mai.

Les travaux de gros œuvre pourront se faire au même moment pour les deux chantiers.

En ce moment Victor y passe un mi-temps, les archis 3 mois et Eric fera la maitrise d’ouvrage et suivi de chantier.

Les motivations des participants :

Il s’avère que souvent les participants sont présents à Serbois ce dimanche la pour plusieurs raisons. Nous entendront au moins 11 fois que la raison de la présence c’est l’école, 8 fois le jardin et 8 fois les logements de l’écoquartier, 4 fois la restauration, l’alimentation ou la cuisine, 3 fois la MAM, 2 fois le fond de dotation, 1 fois l’association, le bâtiment, la démarche collective. Pardonnez les oublis… la rigueur scientifique n’y est pas, mais l’idée générale est sans doute juste.

Les 6 groupes

Ecoquartier


Nous devrons créer une charte d’engagement des habitants vis-à-vis de Serbois, si on n’habite pas là on ne souhaite pas investir, on souhaite minimiser le privatif et maximiser le collectif, on voudrait aussi travailler sur l’hypothèse d’un seul bâtiment et non deux comme prévu en ce moment, nous souhaitons co-construire le projet, on pourrait décaler le permis dans le temps pour privilégier la dynamique citoyenne, on envisage des logements de 30 à 50 m2 par personne. rdv 13 mars 17h.

Association


l’association pourrait s’appeler la Serboise, on imagine 250 adhérents avec un salarié, les statuts pourraient être déposés en mai 2020, le but de l’association c’est de gérer le lieu, rdv 23 mars 11h-13 heures à Serbois.

Parc et jardins


Nous en sommes à la conception d’un jardin forêt comestible incluant le potager, on souhaite démarrer par un travail sur le sol en y augmentant la biodiversité, on souhaite des ruches non productives de miel, fonctionner suivant des échanges de savoirs, avec un jardin pédagogique et un poulailler, rdv le 23 mars 11h à 13h Serbois,

Ecole


On voudrait des jardiniers pouvant accueillir des enfants, récolter avec les enfants, des papis et mamis racontent des histoires, on aurait le matériel en commun, on souhaite réfléchir au lieu de la MAM, nous voyons l’espace resto comme un lieu de rencontres pour les parents, les enfants, les habitants… les enfants seraient accueillis en cuisine, une école qui ouvre ses activités à tous avec trois types de référents : les pédagogues, les parents, les adhérents de BOB.

Atelier


MAM, hygiène, restauration…

Finances


Nous devons avoir une vigilance particulière à propos de la communication dés les semaines qui viennent, recherche d’une personne, un mi-temps maintenant serait nécessaire, il faudrait faire un encarts pour les réseaux sociaux, nous ressentons un besoin d’éclaircir ce qu’est un actionnaire, il y a deux axes de travail : le fond de dotation sur les dons et les prêts d’une part et d’autre part l’actionnaire avec un besoin de communication externe, il y a l’hypothèse de vendre les appartements, de tout vendre à un tiers…

Bilan

Chacun.e s’exprime avec des gestes et des mots, le taux de satisfaction est élevé, voire très élevé, la pièce où s’est déroulée la réunion est jugée trop sonore, on entend : belle réflexions, tout interagit, motivant, content de l’engagement, ça avance, les mains s’agitent pour dire que oui c’était bien, contente qu’on passe à l’engagement, super contente, ça donne sens, belle journée, à chaque fois je suis un peu ébahi, merci Sophie applaudissements !